J’ai offert ma femme, j’aurais peut être

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

J’ai offert ma femme, j’aurais peut êtreJ’ai invité un “ami”, Ahmed, à diner chez nous. Il en a profité pour baiser ma femme…- Dans une heure, je serai à nouveau près mais maintenant je suis out, dit Ahmed.Vas me chercher mon tel j’ai un truc à faire. – Attend, tu peux le faire dis-je soudain.Il baissa le regard… En direction de Sarah qui lui pompait la queue pour la nettoyer.- Je vais quand même pas arrêter le nettoyage que me fait la plus grosse des chiennes blanches que je connaisse.Je repris son téléphone je voyais alors qu’il avait une conversation avec son frère et des potes où ils avaient mis des photos de Sarah et clairement on se faisait insulter. Elle de pute à africains, sac à foutre, petite pute videuse de couilles d’arabes. Moi de PD de blanc-bec juste utile à acheter des fringues de luxe à leur pute. Je le tendis à Ahmed qui remettait son sexe en place dans son pantalon.- Tient ! Sonne mon frère et dit lui que j’ai trouvé une pute à arabe qui suce et baise gratos !- T’es bien certain de ce que tu fais ? J’avais un espoir qu’il dise qu’il rigolait.- T’inquiète ! Et demande-lui de ne pas venir seul.Sarah me regarda comme un extra-terrestre et se retourna sur elle-même. Ahmed pris le combiné et parla quelques instant en arabe puis raccrocha.- Ok ! Ils arrivent et je t’avertis bien car une fois que mon frère sera là… Pas question d’annuler ! Ok ? Tu restes tranquille, tu admires les boss faire avec la salope si tu veux.Un quart d’heure suffit pour que, la sonnette retentisse et que je fis signe à Sarah d’aller ouvrir. Entre-temps, j’avais nettoyé le visage de ma femme pour enlever la sauce tomate.J’entendis clairement l’expression étonné de Jamal lorsque Sarah ouvrit la porte.- Putain ! Quel morceau !- Aaaaaah ! fit Sarah.Un groupe de trois hommes et de Sarah tenue par les cheveux et plier en deux, firent leur apparition dans le salon.- C’est elle la truie ? Demanda Jamal.- Oui ! … Et vous pouvez vous en servir comme vous voulez ! Précisais-je étonné moi-même de mes paroles.Ce qui suivit pendant les trois heures qui suivirent sont assez difficile à décrire mais les trois hommes baisèrent ma Sarah par tous ses trous. Peu importe le moment elle avait toujours une edirne escort queue à sucer. Elle semblait prendre un plaisir fou à être utilisée comme un morceau de viande. Tous les membres étaient bien gros, longs et larges, bien plus que la moyenne. Cela rendait la scène encore plus surréaliste. Régulièrement Sarah devait se déplacer à 4 pattes. Ils s’amusèrent à la prendre chacun leur tour en allant le plus vite en se bloquant à la limite de la jouissance avant de laisser la place à un coéquipier. Un relais qui dura plus de 15 minutes emmenant la soumise au limites possibles de la jouissance. Le pire c’est qu’ils le firent une fois dans la chatte puis plus tard dans son cul. Jamal me demanda -Eh cocu va nous chercher du champagne. Ca fatigue de fourer ta dinde de femme-J’en ai pas-Si Marc on en a dans la cave, il y a 2 cartons dit Sarah en sortant la grosse queue noire qui sondait sa gorgeAhmed vient me voir-Allé Marc déconne pas les males ont soifs. En plus ça se fête de transformer ta femme en pute à blacks.-Mais tu as perdu la raison répondis-je-C’est simple déjà ta femme n’est plus à toi et si tu veux pas que ça soit encore plus brutal ne m’oblige pas à leur dire qu’elle est juive. Les blacks et les arabes ont les ravage les petites feuj.Soumis je ne pouvais qu’obéir. Et quand je remontais l’appartement sentait le sexe comme jamais, Sarah avait enfilé une tenue secrétaire ultra sexy. Et Jamal m’invectiva :-Eh cocu tu nous avais pas dit que ta femme était feuj. J’adore les petites comme elle. On va bien tout lui donner !!!-Ahahah carrément rigolaient ses potes.-Tu sais ce qu’on fait avec les petites putes de ton espèce ? dit Omar-On leur fait des doubles bien profondes rigola le dernier mecLa seule réponse de Sarah ?-HUMMPFFFFFFIl faut dire qu’avec la queue de Jamal totalement dans la gorge, c’était pas facile de répondre.Les compères jouissaient régulièrement sans mollir par la suite, tout simplement incroyable !!! La nuit continua avec les 4 males qui usaient et abusaient de leur jouet sexuel. Sarah était le plus active possible dans son viol. Elle répondait par des sourires, des remerciements et des encouragements aux insultes, crachats, claques, fessées et autres escort edirne étranglements. Je ne reconnaissais plus ma femme. Quel cauchemar !!! Tout y passa, en faisant même des doubles pénétrations et finissant par un double anal, une bite dans le vagin et Ahmed dans la bouche. Chaque homme pus ainsi jouir à plusieurs reprises dans ma femme et c’est couverte de sperme que je retrouvai ma Sarah lorsque les quatre hommes partirent.Jamal, me donna ordre d’amener Sarah vendredi soir suivant, chez lui et que j’avais intérêt à ne pas faire faux bond.Je lui promis une Sarah en pleine forme et prête à obéir à ses ordres. Je refermai la porte sur eux et les jambes flageolantes je regagnai la chambre.Sarah, était allongée sur le dos couverte de sperme sa bouche, son vagin et son anus dégorgeant du sperme épais.- Putain ! Qu’est-ce qu’elle a pris la salope ! Dis-je tout haut.- Ils…. Ils…. Ils… sont… par…tis ?… Demanda-t-elle péniblement.- Oui ma petite pute mais, ils reviennent la semaine prochaine.- Oooooh !…Sarah tomba dans cette inconscience réparatrice. Je l’ai laissée ainsi sur le lit et parti dormir dans le salon. Sarah dormi jusqu’à trois heure de l’après-midi du samedi et lorsqu’elle se leva tituba jusqu’à la salle de bain et fis couler l’eau de la douche pour s’écrouler au fond du bain. Elle resta ainsi laissant l’eau chaude couler sur elle pendant plus d’une heure et se lava lentement et péniblement.L’eau à peine coupé elle chercha un grand essuie et s’enroula dedans. Sarah arriva au salon au même moment que la sonnette d’entrée retenti.- Va ouvrir ! Dis-je. Je suis occupé et si c’est un mendiant propose-lui une bonne pipe !- ….Sarah ne me répondit pas et alla ouvrir !- Oh ! Fit-ellePuis, un silence s’installa et dura de longue seconde. Intrigué, je me levai et alla voir à la porte d’entrée.Le spectacle était hallucinant. Abdel, un des potes de Jamal était debout devant Sarah à genoux et se faisait sucer sur le palier. Derrière lui se tenait un autre type que je ne connaissais pas.- Salut Mec ! Dit Abdel. J’ai amené un pote qui voulait absolument connaître la feuj si généreuse ! – Heu !… Ou…Oui !… Bien sur !… entrer donc !En tenant la tête de Sarah par les cheveux edirne escort bayan et sans sortir son sexe de la bouche de ma femme, les deux hommes entrèrent jusqu’au salon. Je ramassais la serviette de bain que Sarah avait laissé dans le hall et revint au salon pour voir le copain d’Abdel, sortir un sexe qui n’avait rien à envier à celui d’Ahmed.Il frottait son gland sur le sexe de Sarah, toujours pliée en deux et suçant le sexe d’Abdel. Sarah essayait bien de branler Abdel mais, son copain lui attrapa les bras et prenant, dans une main, les deux fins poignets de Sarah, se servit de ce moyen pour tirer Sarah sur son sexe.Je vis le sexe de ce type entrer facilement dans le vagin de Sarah malgré les dimensions dantesques et directement commença des va et vient brutaux. Ces brusques chocs amplifièrent la pipe que faisait Sarah sur Abdel faisant entrer le sexe de l’arabe bien profondément dans la gorge martyrisée de ma femme.Je m’assis dans un fauteuil et regardai les deux hommes violer ma femme avec un plaisir pervers. Le spectacle dura plus ou moins vingt minutes pendant lesquelles les deux hommes échangèrent leur place mais éjaculèrent tous deux dans la bouche de Sarah qui avala sans réticence une quantité phénoménale de sperme.- Tient-là au chaud, j’ai des potes qui vont arriver et Jamal leur a donné ton adresse pour qu’ils puissent baiser ta femme pendant la semaine.- Ah ! Fis-je surpris en entendant cela.- Oh tu regardes le foot ? On va rester avec Mamad et la pute va pouvoir nous pomper OKLM- Carrément poto. Par contre on va aller la saper comme une actrice de cul la blanche bourgeoise. C’est trop un kif ça dit Mamad.Je regardai, Sarah qui reprenait son souffle et constatai dans son regard qu’elle venait de jouir de ce viol.Ils allèrent dans la chambre et je restais avec Abdel. Ils restèrent un long moment et on entendait hurler Sarah de l’enculer plus fort. Abdel me disait que c’était fini que pour Sarah c’est « Go black never go back ».Elle finit par revenir avec la lingerie que je lui avais offerte pour son anniversaire. Un ensemble string soutif porte-jarretelles qui m’avait couté une vraie fortune. Les blacks et les arabes se sont succédés une bonne partie de la journée et Sarah dû subir leurs assauts. Sa tenue ne résista pas, j’ai fini par la retrouver pleine de sperme et déchirée.Depuis ce jour-là j’ai compris que je ne voulais plus la partager. Sauf que Sarah n’était pas de cet avis…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir