l’amour de ma Mère

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

l’amour de ma MèreC’est la première fois que je confesse la relation qui m’unit à mère depuis 3 ans et qui est toujours actuelle.Tout d’abord je me présente,je suis jack,40 ans,divorcé et j’ai toujours été fasciné,obsédé,par maman,marie,64 ans,petite brune ayant des origines méditerranéennes.Elle est à mes yeux l’image de la femme pulpeuse,1m61,un 90c de poitrine,de larges hanches,des fesses charnues plantées sur des cuisses dodues.Sa taille est fine est contraste avec le bas.Depuis l’enfance,elle m’a fait fantasmer,et je me suis souvent masturbé en pensant à elle,la faisant jouir à tout va.Mais les années passants,je gardais pour moi cet amour impossible,non conformiste,et la peur de la perdre par mes obsessions a été plus fort que tout.Enfin,jusqu’à il y a 3 ans,ou tout à basculé.Il y a 4 ans,maman est devenue veuve,papa s’étant éteint après plus de 10 années d’agonie d’une longue maladie.Maman fut son infirmière pendant toutes ses années,sacrifiant sa vie pour son mari.Moi j’ai divorcé d’une femme très égocentrique qui avait fait de ma vie un enfer.Je décidais de revenir vivre près de mes parents,et épauler maman,et me rapprocher de papa.Papa,dans ses derniers instants m’a fait promettre de m’occuper de maman et de lui apporter aide,soutien et bonheur dans sa vie à venir,quand il ne serait plus la.Je fis la promesse et après sa transition,je n’ai eu aucun mal à me rapprocher de marie,qui devait reprendre gout à la vie.Plus j’étais proche d’elle et plus mes fantasmes d’adolescent refaisaient surface.J’assumais le bon fonctionnement de la maison,jardin,bricolage etc…et vivant à une dizaine de kms,je lui tenais compagnie,très souvent,le shopping,les repas et les sorties.Mais depuis son veuvage,elle ne portait plus de jupe,de robe,et semblait avoir tiré un trait sur sa féminité,ce qui me désolé.Pour se changer les idées,elle décida de partir chez sa sœur,pendant deux ataşehir escort mois,à plusieurs centaines de kilomètres.Je fut enthousiaste à cette idée et lui assura que je gérerai la maison pendant son absence,ce que je fit.à son retour,comme un vieux couple,je lui tombais dans les bras et la couvrit de baisers,ma bouche allant jusqu’à effleurer la sienne,ce qui lui laissa échapper un petit gémissement,qui me surprit.Dans les jours qui suivirent,cette pensée hantait mon esprit,et je me dis qu’une porte pouvait s’entrouvrir.Son absence nous avez rapprochés,et je restais plus tard le soir,à regarder ensemble la télé,et à discuter parfois assez tard.Une complicité s’est établie et nous parlions de plus en plus de sujets intimes,sur ma vie,mon mariage raté,son sacrifice d’épouse fidèle et dévouée.Je pris connaissance ainsi quelle n’avait plus eue de vie sexuelle depuis plus de dix ans,et que cela ne lui manqué pas,n’ayant jamais réellement eu beaucoup de plaisir avec mon père,toujours fatigué et plus préoccupé par sa jouissance personnelle,que par celle de maman.J’appris aussi que ce fut son premier,dans l’acte sexuel et l’unique.Marie m’avoua aussi qu’elle n’envisageait plus de vie sexuelle,et que pour sa tranquillité,elle portait des pantalons et des vêtements n’attirant pas la convoitise des hommes.Je lui assurai que ce fut bien dommage et que moi je la trouvais toujours très belle.Elle en rit,et me promit de faire des efforts quand je serais avec elle.Elle tenait promesse et de nouveau les jupes et robes réapparurent à ma plus grande joie.Je pouvais de nouveau fantasmer sur ses formes généreuses et épier la vue d’une cuisse,un morceau de sein,ou la rondeur de sa croupe.Mes sens se réveillaient et je tramais un plan pour la conquérir.Un soir,je restais avec elle,et lui proposa de lui préparer un cocktail,pour fêter une promotion au boulot.Elle accepta,et parti dans kartal escort la salle de bain,se doucher et se changer.Pendant ce temps,j’ai confectionné une boisson à base de champagne et de liqueur d’armagnac.J’ai versé dans son verre une dose d’aphrodisiaque pour femme,et attendit son retour.Elle réapparue en robe de chambre descendant jusqu’au genou,et je devinais qu’en dessous,elle portais un ensemble bleu-vert de nuit,une combinaison courte avec un short en satin assorti.j’ai mis un peu de musique de fond,et nous primes nos boissons,parlant et riant,très à l’aise.Je lui proposa un deuxième verre,elle accepta et me demanda si je ne voulais pas la souler.je ris et notre soirée continua,très détendue.Maman me dis que l’alcool lui donnait chaud,et elle quitta sa robe de chambre sans pudeur.La radio diffusa un slow et je la pris dans mes bras et la fit danser.Aucune réticence de sa part,et je me dis que l’aphrodisiaque fonctionnait.Nous étions enlacés et je cherchas à cacher mon érection qui pointais sur son ventre.Marie laissa échapper un oh de surprise et se colla plus fort contre moi.C’était le moment,je déposais mes lèvres dans son cou,et l’embrassa tendrement,à plusieurs reprises.Loin de se dégager,elle me serra plus fort encore et je sentis son ventre frottant contre ma bite.je laissas mes mains se promener sur sa taille,ses fesses et avec une, lui caressa la nuque.Son visage me fit face,et je posas mes lèvres sur les siennes.Elle me rendit mes baisers et nos bouches se sont ouvertes et nos langues se sont enroulées dans une ronde vertigineuse.Elle me dit,mais qu’est ce qui m’arrive?Qu’est ce que je fais,c’est mal.Elle se dégageas et me tourna le dos.Je lui massa les épaules,et son corps se fit plus mou.De sa bouche,des sons de bien être sortirent.-oh oui,cela me fais du bien,continu.-Photos http://uii.io/Vmd1s2je massais sa nuque,me collant à son cul,qui se bougeait kadıköy escort en rythme avec mon massage.-descend,dans mon dos,c’est bon.je fis glissais le haut de sa nuisette et lui caressa le dos.puis mes mains passèrent devant et je caressai doucement ses seins,et elle laissa échapper ses premiers gémissements.-oui,mon chéri,j’aime ce que tu me fais.mes mains se promenait sur son buste et les pointes se durcirent.ah les beaux seins,de grosses aréoles et des tétines qui se dressaient fièrement.-Ce n’est pas bien,jack,tu excites ta mère,il ne faut pas.Malgré ses protestations verbales,aucun geste pour me faire cesser,et ses grosses fesses me massaient la queue,tendue comme une barre d’acier.-ah,mon grand,je crois que j’ai la chatte trempée comme jamais j’ai eue.Tu me fais mouiller,je sens que ça coule entre mes jambes.je fis passer ma main,et oui,de la liqueur coulait le long des ses cuisses.Je la fis se retourner et envahit sa bouche avec ma langue.Plus aucune résistance dans ses paroles et actes,et je fis glisser le short à ses pieds.Je la collas le long du mur,et descendit ma bouche entre ses jambes.Ses cuisses s’écartèrent d’elle même et ma langue glissa entre ses lèvres.Du jus en abondance coulait et je bus à sa source,la pointe de ma langue venant titiller son bouton d’amour.Ses cris,se firent plus soutenus et ses mains me serraient les cheveux.Ses hanches ondulaient et roulaient,et je m’activais à dévorer son sexe d’amour.-oh,mon chéri,tu me rends folle,c’est trop bon,tu vas me faire jouir.ahhh je n’ai jamais ressenti autant de plaisir,tu es fou,oh ta langue,tes doigts,j’aime,je vais jouir,je viens,ah oui ,je viens,ahhhhhhhhh,ouiiiiii,ohhhhhhhhh,ca y est je jouis.Une explosion de liqueur coulas sur ma langue,et j’avalais tout,hummm,quel délice!!!!Maman,pantelante,tombas dans mes bras,et je du la portais jusqu’au lit double de la chambre d’amis,dans sa chambre,il n’y avait plus qu’un petit lit d’une personne.Je l’ai déposé dans le lit,et elle tombas dans un sommeil profond.Voila,c’est la fin du premier chapitre,et je vous relaterai la suite dans un autre chapitre si vous le souhaitez.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir