ma première infidélité

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

ma première infidélitéMa première tromperie Un soir d’aout 2012, devant la télé, je parcourais ma liste de contact Facebook afin d’ouvrir une discussion avec quelqu’un vu que madame était déjà au lit. Depuis quelques mois, je me sentais vraiment en manque de sexe. Le mode papa avec maman me satisfaisait plus du tout. Tout d’un coup je suis tombé sur le profil d’Emeline (nom d’emprunt). Emeline c’est une connaissance du collège qui avait 3 ans de moins que moi, j’avais le souvenir d’elle comme une fille assez rebelle et pas très farouche. Je me souvenais aussi que lors d’une fête de village ou nous avions établi un campement pour fêter notre brevet des collèges, Emeline et une amie étaient venue le dimanche matin à la fin du bal avec nous. Il s’en était suivi un petit pelotage mais rien de très concret. Depuis ce jour-là nous nous etions jamais parlé ni revu. Je l’avais ajouté sur FB car amie commune avec telle ou telle personne. Je parcourais ses photos, son profil… J’apprenais qu’elle avait suivi une école d’esthétique, je vis une rupture de style vestimentaire à partir de ce moment là. De la fille un peu choubab, elle s’était transformé en vraie petite fashion victime. J’ai aussi remarqué que son mec n’était plus d’actualité non plus.Je décidais alors d’entamer la conversation sur Messenger. Elle me répondit le lendemain visiblement assez surprise de me reparler. Nous échangions sur notre situation actuelle et elle m’expliqua avoir rompu récemment et ainsi profiter de sa vie de jeune fille car ça faisait 6 ans qu’elle était avec son mec. On est venu à réévoquer  la dernière fois que l’on s’est vu. Elle se rappela de ce moment sous la tente. Je m’en souvenais vaguement car j’étais un peu alcoolisé ce jour la. Elle me lâcha que ce jour là elle aurait bien aimé ankara escort aller plus loin mais qu’elle était timide à l’époque. Je lui rétorqua que qu’il n’est jamais trop tard en plaisantant mais elle prit la chose au sérieux et me dit « pas faux »… Troublé, je lui demanda si le fait que je sois en couple la gène ou pas : « je suis pas jalouse » qu’elle me répondit. J’ai du coupé court à la conversation car ma copine ne traînait pas loin.Quelques jours passèrent et je lui réécrivis. Je pensais qu’elle bluffait la dernière fois. Je lui ai subtilement rappeler sa proposition de finir le travail commencé presque 10 ans plus tot. Elle ne bluffait pas, elle m’as proposé de passer chez elle, lundi soir  à la sortie du boulot. Je n’ai pas répondu. J’étais face à un dilemme : Tromper la femme que j’aime mais rater un bon coup de baiser comme tout jeune de 25 ans rêve de faire avec une superbe fille ou rester fidèle et rester comme un vieux de 50 piges à monter maman 1 fois par mois et encore. Le lundi au boulot j’hesitais encore, lorsqu’une collègue me dit : « Tiens j’ai pensé à toi ce week end mon voisin vient de chez toi c’est un ancien garagiste à la retraite il s’appelle C…. » Ce voisin c’etait justement le père d’Emeline. Un signe du destin. A midi, je pris mon teléphone et j’envoyais un texto à Emeline : c’est décidé je viens pour 17 h chez toi.Je suis allé chercher une rose et une boite de capote à la superette du coin et je me suis rendu chez Emeline. Elle m’accueillit en tenue décontracte, mais terriblement  bandante en legging. Elle est fine avec des cuisses fermes ,un petit 34 en fessier une petite poitrine. Elle arborait une french manucure et un maquillage très classe…Elle était ravie par la rose. Elle me lâcha que c’était la première fois qu’un ankara escort bayan plan cul lui offrit des fleurs. J’étais nerveux, elle m’offrit un café. Son Bouledogue français lui m’avait adopté. Elle le fit sortir dehors sur sa petite terrasse pour qu’il me foute la paix.  Elle déplia le clic clac et m’invita à la rejoindre. Et c’est à ce moment-là que je décidais de franchir la limite de la fidélité. Très vite elle m’embrassa langoureusement et commença à faire courir sa main sur ma braguette. Je bandais à moitié lorsqu’elle libéra l’oiseau et elle se mit à me sucer aussitôt. J’étais aux anges, ma copine ne m’avais sucé que 2 malheureuses fois depuis 5ans de vie commune, j’avais perdu ces sensations. C’était délicieux, elle savait faire plaisir aux mecs, je sentais qu’elle maitrisait son sujet. Je lui proposa de lécher sa chatte un moment aussi en guise de reconnaissance. Ce fut le meilleur cuni de ma vie. Sa petite fente bien dessinée et toute épilée laisser échapper au fur et à mesure de mes coups de langue une cyprine sucrée. Elle savait gémir sans faire d’excès ce qui changeait de mes habitudes car ma copine est assez aphone. Tout était idyllique, comme dans mes souhaits de débauche espérés . Cela se gâta au moment de la pénétration. Tout d’abord, ma queue est plutôt large (5 cm de diamètre selon les organisateurs !!)  et il est vrai qu’Emeline possède une petite chatte serrée. De plus ce satané bout de latex me faisais bander mou. J’avais totalement perdu l’habitude d’en utiliser, et je ne ressentais rien, juste une mauvaise sensation d’être à l’étroit. Rajoutez à ca de l’anxiété et de la peur vous obtenez une demi molle incapable d’écarter les lèvres et de s’imposer triomphalement dans le vagin d’Emeline. Assez cela dura 3 bonnes minutes avant escort ankara qu’elle pris la décision de m’oter la capote, de me rebranler une dernière fois et de me chevaucher autoritairement la queue. Et la, sa cyprine fluidifia le mouvement et sa chaleur sur mon gland me fit plus dur que dur, et la voici sur moi enfourchée en se mordant les lèvres. Elle se donna comme une actrice sur X Hamster m’offrant le spectacle de ma queue faire de bon va et vient. Bizarrement je tenais le choc malgré sa chatte très étroite et bouillante. Je pense meme que j’étais anesthésié. Plus je durais, mieux je savourais, l’appréhension de la précocité s’étant envolé. Un de ses seins me tenais dans la main tandis qu’elle me sucait le doigt de l’autre main. Elle s’empalait comme une nympho en manque en gemissant. Grisé, je décida de la prendre en missionnaire jambe plié pour la pilonner. Elle apprécia mes efforts mais je sentais que c’était pas son truc non plus. En réalité Emeline était plus formée pour la levrette. Quel spectacle que ses petites fesses subissant mes coups de reins, j’avais également plus de sensation au niveau de son vagin. Sa cambrure d’experte, ses cris, sa cyprine  bouillante enduisant ma queue commençant à emettre le fameux floch floch commencait à faire monter mon orgasme. Je commençais à la prévenir de cette éruption de sperme.. Et là, elle m’ordonna de jouir en elle.. et elle se mit à diriger la cadence. Enivré par cette situation, j’ai pas réfléchi aux conséquences (est-ce un piège pour faire un enfant etc..?) et j’ai laché mon sperme calé au fond son vagin. Ca devait faire 2 bonnes semaines de réserves. J’ai du craché 7 jets de sperme épais. Elle était aux anges. A moment de mon retrait un appel d’air à fait sortir tout ce sperme de sa chatte ecarquillée de mes assauts pour mourir le long de ses cuisses.  Elle me dis toute écarlate et transpirante : « Merci pour ce moment, c’est à refaire de toute urgence…  C’est ainsi que je suis devenu ce connard infidèle et fan absolu d’éjac interne

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir