Mateo et sa pute

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Mateo et sa puteQuel grabuge. Mateo ne peut venir. Cela gâche mon après-midi. J’aime mettre à contribution ce jour de relâche du mercredi. Après que d’avoir emmené ma fille au conservatoire et le fiston à son judo j’aime bien faire ma salope avec un mec. Je drague la plupart du temps sur le Net. Là Mateo depuis un mois me prodigue des plaisirs et son coup de queue. Notre truc est d’aller à l’orée d’un bois. Lieu notoire où sévissent couples et cochons. J’y fais de l’exhibition et un peu de candaulisme. Je ne rechigne pas à sucer et à me faire choper par des inconnus. Je suis folle dingue de cela.Mateo après que je l’eus engueulé m’a refilé le numéro d’un bon copain. C’est un vieux plein aux as et vicieux à un point. Sur la photo il a une sale gueule. Je lui ai cependant téléphoné de guerre lasse. Trop de cons sur le tchat. J’ai décliné leurs rendez-vous. Trop risqué. Je veux bien me rabattre sur le vieux d’autant que j’ai trouvé sa voix charmante et pour sure il a de bonnes manières. Cela transpire le vrai pervers. J’imagine assez son genre. Puis j’ai eu en l’échine un frisson caractéristique qui me signale un plaisir opportun, insolite et à portée de main. On s’est donné rendez-vous dans un bistrot.J’aime m’apprêter, me maquiller pour aller faire la pute avec un gus. J’ai en tout et pour tout que trois heures devant moi. Je sais que cela n’est raisonnable. Je suis mère de famille et ai quarante ans. Au boulot je suis madame untel chef comptable et respecté de tous. J’affiche l’air austère. On est à mille lieux de deviner ma vie sexuelle tumultueuse. J’adore faire ma cachottière. Je méprise tous ces nigauds, dupes et bourgeois. J’appréhende un jour de tomber au bois sur un collègue ou une connaissance. Pour cela j’outre le maquillage afin qu’on ne me devine pas sous ce visage de pute.Marcel qu’il s’appelle l’autre. Un bon petit père. J’éclate de rire quand il m’apprend qu’il est notaire de la ville d’à côté. Je tombe des nues aussi quand il rajoute qu’il a rencontré Mateo dans une partie fine. Un truc genre château où chacun est masqué. J’ai toujours refusé à Mateo de participer tekirdağ escort à ce genre de partouze. Or tout cela signale le vice de mon notaire. Celui-ci me concède aussi qu’il a une prédilection pour les filles jeunes, les tendrons. Je lui dis d’emblée ma répugnance pour cela. Pour moi le cul doit avoir ses limites. Je lui balance méchante : « Alors tu dédaignes les vieilles putes ? »Il proteste. Il a peur vraisemblablement que je me débine lui faisan faux bond. Il me dévore du regard. Il n’a d’yeux que pour mes cuisses gainées de bas de soie noire. Mon manteau de cuir s’entrouvre assez pour qu’il perçoit que je n’ai pas grand-chose dessous. Il me fait remarquer narquois que les autres hommes aussi dans le bar s’en sont aperçus. Je lui rétorque que c’est fait pour. Un chanceux en ces circonstances peut m’aborder et me basculer plus tard au discret dans sa bagnole. J’adore le genre de coït inopiné. J’ai ma réputation à soutenir. Mateo a du lui dire.Je lui manifeste que nous n’avons plus que deux heures devant nous. Il doit me proposer quelque chose. En outre l’idée saugrenue me traverse qu’il doit me payer. Cet idiot ainsi que Mateo ne savent rien de ma vie. Je raconte le bobard que je suis au chômage et qu’on doit m’aider un peu. Être payée à la façon d’une prostituée m’excite. De même que lui semble-t-il. Il m’avoue qu’il aime allonger les billets pour mon genre de bourgeoise. Il goûte les prostituées d’occasion. Je lui laisse caresser ma cuisse devant les autres mecs. Cela les faits enrager tandis que lui jubile. Je suis sa pute affichée. Ils devinent qu’il va m’att****r et que je vais sûrement lui bouffer la queue dans quelque coin.Lorsque nous nous levons, je passe devant et dandine du cul en forme de défi. On me devine mince et lascive sous le manteau juchée sur de longues bottes en forme de cuissarde. Dans la bagnole j’ajoute à un maquillage par trop chargé. Il me pelote et me fourre déjà sa main dans la culotte. Je mouille comme une chienne. Ce mercredi je le sens sera réussi. On n’attend pas le énième virage pour s’arrêter et que je lui pompe le dard. escort tekirdağ On en a autant envie l’un que l’autre. La bite est de dimension honorable. Elle s’affermit vite sous ma bouche. Il loue ma technique. Je suis flattée.Parvenu au bois, je me coule jusqu’à un tronc puissant, noueux d’arbre. Là je veux qu’il me prenne en relevant mon manteau ce au su de tout le monde car je sais l’endroit pulluler de voyeurs. Tandis qu’il me bourre et ravage le cul, je perçois déjà entre les arbres leurs ombres. D’aucuns plus téméraires se rapprochent. J’en vois qui s’astiquent le chibre sans vergogne. Mon notaire un peu interloqué ralentit cadence et coups de boutoirs. Je l’exalte à continuer et à ne pas se formaliser des visiteurs. Je lui crie : « Profite de ta salope. Regarde comme ces idiots t’envient. Je suis ta pute ! »Illico je l’ai incité à m’enculer sans trop d’apprêt. C’est brutal mais j’aime être soumise de la sorte. Il m’a éjaculé au fond du cul. Un peu de sperme coule au haut de ma cuisse. Je consens qu’il m’amène plus loin dans le bois car les visiteurs maintenant se montrent plus proches et pressants. De la main je leur adresse un bye bye méprisant. Je leur hurle : « Ranger votre outil bande de minables ! » Mon notaire ayant peur du scandale m’intime à me radoucir. C’est presque s’il fait passer tous ces godelureaux pour de braves citoyens adonnés ici à un noble loisir pédestre. Je les méprise.Je prends parti d’en rire. Je suce mon vieux le reste du chemin. Il me souffle à l’oreille : »Lave moi ma queue avec ta langue ; » J’adore ce propos de porc et m’exécute. J’aime le goût du sperme sur bout de la langue. J’offre aussi mes lourds nibards à ces mains fiévreuses. Nous parvenons à un autre endroit plus tranquille, il semble. A cette heure de l’après-midi il y a du soleil dans la clairière. Nous nous y installons. A ma surprise il sorte un iphone. Veux me photographier. C’est son truc. Pour prévenir mon refus il m’affuble d’un loup sur le visage pour qu’on ne me reconnaisse pas.Je conçois que je vais me retrouver en son album ou plus trivialement sur le Net. tekirdağ escort bayan Beaucoup d’amants m’ont ainsi exposé. Ils ont soin à chaque fois de me donner le lien pour que je goûte la qualité des clichés et qu’en quelque sorte ma beauté et mon sex-appeal y soient honorés. Je joue volontiers le jeu. Pourquoi ne pas condescendre à cette seconde vie et à être là-bas une star porno ?. Ce jour-là j’adopte toutes poses. Tout y passe bouche, cul, seins et autres. Nous effectuons une petite vidéo où je suce et me fait bourrer à nouveau le cul. A ce moment je devine peu loin un voyeur.Mon notaire chagriné a deviné aussi cette présence. En fait nous distinguons entre les arbres un jeune homme. Il m’a l’air mignon et timide. Je refuse qu’on l’évince. Même je dis au notaire que nous pourrions faire ici une bonne action en l’invitant à venir nous rejoindre. Le notaire accepte. Je fais au signe au gamin d’avancer. Il hésite. J’insiste. Il approche. Il s’appelle Armand, noble prénom. Je lui dis : « Détends-toi. Je vais m’occuper de toi ». Le notaire filme. Je m’accroupis et recueille la bite dans ma bouche. Il est bien monté l’adonis. J’escompte savourer comme il se doit ce membre.Le môme réagit bien. Il a les yeux révulsés. Mon notaire apprécie filmant et branlant avec l’autre main. Je me garde d’aller jusqu’au bout de la pipe. Je veux que le petit me prenne par-derrière devant le vieux cochon. Je lui demande tandis qu’il s’active entre mes fesses : « Quel âge as-tu ? » « Seize ans. » me répond-t-il. Soit un ans de plus que mon fils. Cela m’émeut un peu. Il n’a point consenti à m’enculer. Sa bite répugne à cela et risque de défaillir. Je le laisse se contenter de ma grosse chatte. Il se débrouille fort bien et joui après un temps convenable. Je suis aux anges.En guise d’adieu j’insiste de laver encore sa bite dans ma bouche. Le vieux toujours filme. Il est temps de rentrer. Il me ramène à ma voiture. Ce porc est empli de vigueur et n’en veut pas moins me foutre un autre coup au cul. Je cède d’autant qu’il me rajoute un autre billet. Bonus pour ma performance de salope. Je joue mon rôle jusqu’au bout. Tant bien que mal avec un peu d’eau minérale et de lingettes je me concocte une toilette avant d’aller chercher et récupérer les mômes. Je promets au notaire que nous nous reverrons. J’adresse un texto hâtif de merci à mon bon Mateo.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir