Retour de vacances

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Retour de vacancesCela faisait maintenant plus de deux heures que nous roulions sur cette autoroute qui nous ramenait de notre petite semaine de vacances.Le calme régnait dans la voiture. Tous les deux nous avions encore nos pensées à la semaine passée au bord de la mer.Ma femme était d’une petite robe légère qui se déboutonne par le devant. Elle était assez courte si bien qu’en étant assise la robe remontée jusqu’à la moitié de ses cuisses.Pour rompre un peu la monotonie, je posais ma main sur sa cuisse. Cela fit revenir ma douce de ses pensées. Elle posa sa main sur la mienne et me fit un petit clin d’œil. Je savais que c’était une invitation pour aller plus loin.Ma main remonta le long de sa cuisse pour aller explorer son entre jambes. Elle écarta très franchement les cuisses et me laissa toucher sa petite culotte. Le premier contact la fit frémir, elle était déjà bien chaude. Dans la foulée elle se mit à se caresser la poitrine pour augmenter son excitation.Notre petit manège continua quelques kilomètres et elle voulut se mettre à l’aise, elle déboutonna les boutons du haut de sa robe et enleva son soutien-gorge. Elle dégagea ses seins et pendant que je lui caressais toujours la chatte, elle se pelotait les seins. Pour me permettre de mieux la caresser et pour être plus à l’aise, elle inclina le siège. Elle était à présent quasiment allongée.Je pouvais maintenant la doigter sans difficulté. Je lui faisais rentrer sa culotte dans la chatte avec mes doigts. Sa petite dentelle était trempée et cela semblait l’exciter car elle gémissait à chaque fois que mes doigts la pénétraient.Pendant que nous roulions, notre voiture s’approcha d’un camion. Il fallait le doubler. Je longeais la remorque et en arrivant à hauteur de la cabine. Ma femme se laissa reluquer par le routier qui a bien pu profiter du spectacle.Je terminais mon dépassement et le camion me fit des appels de phare. Un petit sourire illumina mon visage. Ma femme le remarqua et me demanda :« Qu’est-ce-qui t’arrive ?-Le spectacle a plu à notre ami apparemment.-Pourquoi ?-Il m’a fait des appels de phare pour nous remercier.-Et toi, tu as aimé ?-Oui, ca m’a bien excité .-C’est vrai, montre.Elle glissa sa main sur mon jean et elle remarqua une belle bosse.Mais déjà le prochain camion se présenta. ankara escort Elle reprit sa position allongée et ouvrit plus franchement sa robe pour faire sortir encore plus ses seins. Après le passage, le résultat fut le même de la part du chauffeur.Le jeu continua comme ça pendant une bonne trentaine de kilomètres. A la fin, ma femme était la robe totalement ouverte, les jambes grandes écartées, plus de culotte, ma main dans sa chatte pour la doigter et elle avait une main sur mon sexe pour bien sentir mon excitation.Le camion suivant arriva et là elle me dit :-Quand tu es au niveau de la cabine, reste quelques secondes à sa hauteur.-Pardon ?-Tu as bien compris, je veux qu’il profite du spectacle.-OK…Je remontais le long de la remorque, l’excitation était déjà bien présente, j’arrivais à hauteur de la cabine et je me plantais là avec la voiture. Le chauffeur ne tarda pas à remarquer le manège et il profita du spectacle qu’offrait ma belle.Elle prenait un plaisir fou à se montrer comme ça, sa chatte trempait mes doigts. Elle regardait notre routier et lui la regardait.Elle sentit sous sa main mon excitation et me dit :-La prochaine aire est dans 2km, sors, j’ai envie de te sucer. Tu ne peux pas continuer à rouler comme ça.-Mais tu ne penses pas que le camion va prendre cela comme une invitation.-On verra bien mais là j’ai trop envie de te sucer.-D’accord je sors.Je me rabattis devant le camion et j’enclenchais le clignotant.Je m’engouffrais dans la sortie et ce que je pensais arriva, le camion nous suivit.Nous nous garons dans un petit coin tranquille et notre chauffeur alla se garer un peu plus loin dans le parking poids lourd.Ni une ni deux, ma femme me déboutonna le pantalon, enleva mon caleçon et se jeta sur mon sexe bien raide et humide d’excitation.-Et si il arrive ? -SurveilleMême pas le temps de répondre, elle engloutit ma bite. Quel spectacle, ma femme était quasiment nue à quatre pattes sur son siège et elle me suçait le gland jusqu’aux couilles.J’étais aux anges. Je me laissais faire et je ne prêtais plus attention aux alentours.Je fermais les yeux pour profiter un maximum.Je ne sais pas pendant combien de temps je suis resté comme ça mais quand j’ai rouvert les yeux.Surprise, notre chauffeur était là planté à côté de la portière escort ankara de ma femme, il matait clairement et surtout il avait sorti sa queue et se branlait.Je ne savais pas comment l’annoncer à ma femme, j’avais trop peur qu’elle arrête cette pipe formidable si je lui annonçais la présence de notre voyeur. Je remontais sa robe pour faire profiter notre routier de sa magnifique chatte et surtout pour la doigter.Je glissais donc un doigt dans sa moule, elle était trempée.-Et ben tu es drôlement excitée.-Ça t’embête ?-Non pas du tout, au contraire.-Et notre ami dehors, il aime le spectacle ?-Comment tu sais ?-Les femmes ont un 6ème sens mon amour.-C’est vrai, j’avais oublié.-Alors il aime ?-Je pense que oui, il s’astique bien la queue et il est bien raide.-Continue de me doigter, je veux qu’il profite à fond du spectacle.Je continuais donc de fouiller la chatte de ma femme, je lui introduisais deux, puis trois, puis quatre doigts.Elle se trémoussait sous l’agilité de mes doigts et aussi pour aguicher notre camarade de jeux.-Arrête, tu vas me faire jouir. Me dit-elle. Je veux que tu me prennes.-Ici ?-Oui sur mon siège.-Devant eux ?-Comment ça eux ?-Ben oui, il a dû prévenir deux de ses potes et ils sont arrivés il y a quelques minutes.-Oh le petit coquin… là je suis trop chaude, il faut que tu me prennes.Et nous voilà tous les deux dans notre voiture en train de faire l’amour devant trois routiers avec leurs queues bien raides en main. Ils astiquaient leurs sexes en nous regardant. Au début ma femme n’osait pas les regarder mais plus je la prenais vigoureusement et plus elle les matait clairement. Elle finit par commenter.-Ils se branlent bien les coquins.-Ils sont plutôt bien montés.-Il faudra les récompenser à la fin.Les récompenser ??? A quoi pensait-elle ?Je ne tardais pas à jouir dans la chatte de ma femme, je sortais ma bite recouverte de sperme, elle se pencha sur ma queue et me goba le gland avec sa bouche.-Repose-toi un peu mon amour et profite du spectacle.Elle ouvrit la porte de la voiture et entama la conversation avec nos amis camionneurs.-Bonjour messieurs, alors le spectacle vous a plu ?-Oui répondirent-ils tous à l’unisson.-Je vais vous récompenser d’avoir été bien sage.Elle regarda le premier camionneur et lui dit qu’il aurait ankara escort bayan un traitement à part à la fin.Elle expliqua aux deux autres qu’elle voulait qu’ils jouissent sur ses fesses… une fesse chacun.Ensuite elle prendra un mouchoir, le passera sa chatte pour y laisser un peu de mouille et ils essuieront toute leur semence et ils repartiront avec. Petit souvenir du spectacle dit-elle.Nos deux routiers n’ont pas mis longtemps à venir. Ils inondèrent de sperme chacune de ses fesses. De grandes giclées de liquide blanc sont venues les recouvrir. Elle prit un mouchoir pour sa fesse droite, le passa sur sa chatte et demanda au camionneur d’essuyer sa semence. Elle lui dit un simple : Cadeau.Pareil pour le deuxième. Les deux routiers se mirent en arrière et ma femme s’adressa à notre premier routier.-A toi maintenant, je vais te branler et tu vas jouir dans ma main et après tu auras une récompense.-Ok répondit-il.Elle attrapa son membre bien gonflé et bien épais. Elle le fixait droit dans les yeux. La jouissance approchait, il ferma les yeux et ma femme se tourna vers moi.-Je crois qu’il aime bien mon cadeau et il va bientôt jouir je pense.A peine la phrase terminée, de grandes giclées de sperme remplir la paume de la main de ma femme. Le lascar avait une sacrée réserve, cela devait faire longtemps qu’il se retenait.Ma femme se redressa, le remercia de la grande quantité de sperme offerte et s’asseya sur le siège passagerElle fit couler le sperme de sa main sur ses seins et elle se badigeonna les seins de tout le liquide.-Merci beaucoup messieurs, vous avez été des vrais gentlemans.-Merci à vous répondirent les trois voyeurs.-Attendez-vous n’avez pas eu votre petit cadeau.Elle tendit sa petite culotte toute humide et odorante à notre premier camionneur.Elle revint dans la voiture et me regarda.-Alors cela t’a plu ?-Oui c’était super. Et toi ?-Oui j’ai bien pris mon pied et eux aussi apparemment.Nous nous sommes embrassés, rhabillés et puis nous sommes repartis.En passant à côté des camions de nos amis, nous leur avons fait un simple signe de la main et nous voilà repartis sur le chemin de la maison.Ma femme n’avait plus de culotte et sur les 200 km restant à faire le fait de la savoir sans culotte m’a beaucoup excité.En arrivant à la maison, nous n’avons pas vidé la voiture, nous nous sommes jetés l’un sur l’autre et nous avons refait l’amour. Ma femme a beaucoup joui, peut être pensait-elle encore aux 3 queues qui se sont branlées pour elle à notre retour de vacances.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir