Une femme libre.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Une femme libre.Bonjour à tous les amis du rongeur.Je reprend le clavier, j’en ai envie en ce moment. Pour ceux qui se rappelle de mes, nos, anciennes histoires, je vous préviens que ça n’aura malheureusement plus rien à voir. Plus rien de réel, plus rien qu’il me soit arrivé. Juste une sorte de roman, complètement sortis de mes idées les plus perverses. J’attends de vous vos avis franc et direct, comme d’habitude. Bonne lecture, vous me dirais si je continu ou pas. Un soir d’hiver comme il y en a tant.Ces soirées ou le soleil se couche tôt, ou il fait froid même dans la maison, ou l’on n’a pas envie de sortir, ou l’on a juste envie d’être blotti dans une couverture avec son amoureux devant la cheminé, à se raconter sa vie, à parler d’avenir, à se caresser tendrement.Seulement, Rachel, d’amoureux elle n’en à pas. Ce n’est pas vraiment un problème pour elle, c’est sont choix, pourtant ce ne sont pas les prétendants qui manque, son 100D de tour de poitrine, la tétine arrogante en érection à la moindre occasion, qui boursoufle constamment ses chemisier, couplé à ses hanches large et son cul qui rendrai jalouse la plus célèbre des Kardashian, ce ne sont pas les prétendants qui manquent !! Ils sont nombreux à vouloir la posséder, et c’est d’ailleurs bien cella qui ne lui conviens pas !! Elle aime être libre, l’idée même qu’un homme puisse dire c’est Ma femme l’insupporte. Elle n’est à personne, sauf à elle même. Et pourtant….Ce soir la, nez en moins, elle aurait bien aimé être dans ce canapé avec une personne qui compterai pour elle, pouvoir lui raconter ses petits soucis de la vie de tous les jours, il l’aurait fait rire, il lui aurait remonté le moral, et ensuite très certainement il lui aurait fait l’amour tendrement, comme pour lui montrer qu’il prend soin d’elle, comme font les hommes amoureux. Et c’est en se disant ça qu’elle se dis qu’elle à fait le bon choix. Rachel n’aime pas les hommes tendre, elle n’aime pas les hommes câlins, plein de bonne attention, elle n’aime pas qu’on lui fasse l’amour tendrement avec sentiment. Non, ce qu’elle aime c’est les hommes macho !!! Ce qu’elle aime c’est les mecs les vrais !!! Ceux qui se rase mal la barbe, qui ne s’épile pas le torse, qui sente la transpiration après une bonne journée de boulot. Elle n’aime pas qu’on lui fasse l’amour !! Elle aime qu’on la prenne sans ménagement. Elle aime quand sa claque, quand sa gicle, quand sa crie, quand elle crie !!! On est jeudi soir, un soir de semaine, elle ne supporte pas la semaine, qui se résume pour elle à métro boulot dodo. Rachel aime sortir, voir ses copines, ses copains, faire la fête, les boutiques. Mais bon, ça c’est possible à partir du vendredi soir. Elle viens d’avoir 38 ans, toutes ses amies se sont calmées. Mariées, divorcées avec des enfants, en couple avec des hommes un peut plus âgés, bref elle est la seule à avoir gardée sont style de vie de jeune fille célibataire. Alors dur dur d’arriver à bouger en semaine….Elle prend son mobile, ouvre son répertoire, et passe en revue ses contacts. Elle en coche trois. Elle se lance dans un envois de SMS groupé. «  salut, tu fait quoi ce soir ?»Elle l’a décidée, ce soir elle a envie de ne pas être seule !! Ce qui, dans son cas, peut se raccourcir à elle a envie de baiser !!! Le premier, c’est Brice. 24 ans, elle a presque honte de son age, un jeune, encore en cours…. découvert sur Tinder. Fougueux, aventureux, rapide mais un sacré coup de rein. Normalement elle préfère les hommes plus âgés, mais lui elle lui rappelle un de ses ex, quand elle était bien plus jeune, ses premiers émoi, alors de temps en temps elle aime faire un retour en arrière avec lui. Le deuxième, Fabrice, 54 ans, chef d’une grande entreprise de la région Lyonnaise, mais tous les jeudi loin de sa femme et prêt de chez elle pour visiter une de ses usines. Elle assouvie avec lui son fantasme de l’homme marié, infidèle, elle deviens avec lui une bonne salope. Elle vas à son hôtel, il la baise, elle se casse. Simplicité et efficacité. Le troisième, Barbara, 38 ans comme elle, bodrum escort son amie d’enfance. La première fois qu’elle se sont embrassées elles avaient 15 ans, pour s’amuser, pour voir. A la fac de droit, quelques années plus tard, elles partageaient la même chambre. Un soir au retour d’une soirée bien arrosée, une douche ensemble, un autre baisé, cette fois ci avec beaucoup d’entrains, un regard, une folle nuit de sexe intense !! Après ce jour, de temps en temps, elles recommencent, mais depuis cette expérience elle n’ont plus les mêmes rapports, comme si elles n’osais pas s’avouer qu’elles étaient désormais plus que de simple amies….mais même aujourd’hui, en 2018, Rachel à du mal à admettre qu’elle est bisexuelle !!! Question d’éducation certainement…Première réponse, Fabrice :« Salut ma belle. Désolé mais je repart tôt demain matin. Je te dirais pour la semaine prochaine. »Tu parle d’un bobard. Elle le connais par cœur, comme si ce vieux pervers refuserai un plan cul !!! Il ne baise plus avec sa femme depuis 8 ans, datte ou elle a découvert sa première infidélité. Depuis elle se refuse à lui, plus rien, même pas le coup du samedi soir une fois par mois. Alors si il refuse que je vienne, c’est qu’il doit être en train de se farcir une de ses petites secrétaires ou stagiaires, il profite toujours de sa position pour leurs laisser miroiter un bon poste dans sa boite, alors qu’elles auront juste le droit de s’en prendre plein le cul. C’est d’ailleurs ce qu’elle aime chez lui. Cette forme de pouvoir, avec son statut de grand patron. Il baise comme il fait des affaires. A peine la porte ouverte, il l’embrasse deux secondes, lui demande comment elle va, la formule de politesse en somme. Puis il lui ordonne toujours la même chose :«  déshabille toi, et fout toi à quatre pattes sur le sol »C ‘est son truc, avoir le monde à ses pieds. Alors elle obéis bien sagement, elle fait glisser sa jupe au sol, fait envoler son haut sur le lit, et elle s’exécute. En général, a peine a telle les genoux à terre, qu’il est déjà en train de frotter son gland entre ses fesse. Aucune perte de temps avec lui. Il bande toujours de suite à la vue de son cul, il s’en approche, et en moins de deux minutes il la prend comme une chienne. Comme ça sur le sol, il ne veux jamais une autre position. Toujours en levrette, il lui att**** les hanches à pleine main, et fait des vas et viens long et profond. Sa queue lui fait parfois limite mal, il est battit comme un âne, et il prend un malin plaisir à l’entendre geindre sous ses coups de buttoir. Ses grosses fesses viennent taper contre ses hanches à lui, ça fait un bruit sourd, ça claque, elle aime ça. Elle a l’impression d’être en train de se faire mettre un fessée tout en baisant. Elle prend un pied immense à être traitée ainsi, à être finalement une vulgaire esclave du sexe. Qui y’a t’il de mal ? Elle ne le vois pas, elle aime ça, il aime ça, ils s’éclatent ensemble. Il peut la prendre comme ça, s’en discontinuer pendant au moins 20 min !!! Une véritable machine ce mec !!! il lui défonce le sexe comme un chien le ferait avec sa femelle. Parfois il lui fait vraiment mal, alors depuis qu’elle le fréquente, elle à trouvée la solution quand elle en à marre, elle sait comment le faire jouir en moins de 3 minutes :«  Fabrice, vas y, encule moi maintenant !!! Défonce moi le cul. Je suis ta chienne »Tout en disant ça, elle tend sa croupe au maximum, les avant bras sur le sol, le visage plaqué contre la moquette. Dans cette position, son cul s’ouvre tout seul. «  ho oui je vais te le démonter ton gros cul !!! »Tous les mêmes ses hommes, il ne pensent qu’a ça la sodo !!!! Elle le sait bien que c’est une sorte d’interdit, Fabrice lui a même avoué au début que sa femme n’avait jamais voulue. Les connes se dis elle souvent, elles ne savent pas, que une fois que l’on à passé l’étape, ou c’est vrai que ça fait mal au début, c’est par la ou maintenant elle prend le plus de plaisir !!! Enfin Fabrice une fois dans son cul, elle hurle de plaisir, qu’est ce qu’elle aime se escort bodrum faire prendre comme ça sans aucun ménagement !!! Elle jouis fort, elle hurle. Ça rend dingue son amant, elle le sais, à peine une dizaine d’aller retour et elle le sent frémir, il vas jouir, il n’arrive jamais à se retenir une fois dans son cul, et elle adore ça !!!«  putain tourne toi vite !!!! »A chaque fois, la encore toujours le même rituel. Il lui att**** la nuque, plonge sa queue dans sa bouche, se masturbe quelques instant comme ça, le gland coincé entre ses lèvres, puis il se lâche dedans. Jamais de très grosses quantités, il se soulage plusieurs fois par jour tout seul, dommage, elle adore le sperme. Elle aime récolter la semence de ses amants, pour elle c’est le fruit de leurs désir pour elle, la finalité de l’excitation qu’elle leurs procure. Elle aime continuer à sucer encore et encore leurs glands, en les regardants droit dans les yeux, les rendre dingue tout en récoltant les dernières gouttes, l’air de dire, tu voit tu te prend pour le boss, mais la à cet instant c’est moi qui te tiens par la queue, et c’est toi qui est vulnérable. Toujours le même rituel quand elle est avec lui, quand il a fini, il lui embrasse le front, il allume une cigarette, tire trois taffes dessus, puis il lui tend en lui disant :« T’a vraiment le meilleur cul à levrette que j’ai jamais baisé, il est fait pour ça petite. Je vais prendre une douche, quand je reviens t’aura disparue. »Un vrai connard, jamais il lui a dis tiens reste la cette nuit on déjeunera ensemble demain matin. Une fois il l’a même foutue dehors alors qu’il neiger gros comme le bras. Un sombre connard, un mec que tu éviterai de tout ton possible normalement. Mais non, pas pour Rachel. Elle aime ça. Elle aime le sexe non conformiste. Elle aime être ce qu’elle est ,et elle s’en fout de ce que peuvent bien penser les autres, c’est une belle petite salope et elle aime ça. Ensuite un message du sa petite fontaine de jouvence :« Cc miss. Je suis chez ma daronne ce soir, on peut se voir demain si tu veux. »« Pfffff ces jeunes, aucun sens des priorités !! Sa mère, il préfère voir sa mère plutôt que de venir s’occuper d’une couguar en manque !!! attend celui la, il est pas prêt de revoir mon cul se tendre pour lui !!! «  Voila ce qu’elle se dis à cet instant. Rachel n’aime pas qu’on se refuse à elle. Elle se considère comme un bombe sexuelle. Et elle à raison. Elle mesure un mètre soixante dix huit, plutôt grande donc, de long cheveux brun jusqu’au milieu du dos, légèrement ondulés, elle les tiens d’un lointain parent méditerranéen. Des seins imposant, lourd, et sensible à souhait, ses aréoles larges, et ses tétons qui pointent au moindre petit courant d’air, à la moindre pincée d’excitation. Les hanches large, qui au premier regard donnerais envie même au pape lui même de se laissé aller à imaginer l’empoigner à pleine mains. Des jambes longues, bien galbées, elle fait beaucoup de marche, elles sont musclée, de la cheville jusqu’à la naissance de ses fesses. Ses fesses, grosses, larges, Botéro s’en retourne dans sa tombe, il aurait aimé les peindre, les sculpter, les toucher !!La seule chose qui la complexe un petit peut, c’est son petit ventre, mais elle n’y peut rien, elle est épicurienne, si elle aime le sexe, elle aime encore plus un bon repas, elle est gourmande, offrez lui une religieuse au chocolat, et vous verrai ses yeux briller. Ses yeux justement, noisette, avec des reflets de vert, toujours maquillée légèrement, un simple trait noir pour les sublimer. Mais au delà des yeux en eux même, son regard. Un regard, qui ferait fondre toute la glace du pole sud au pole nord. Un regard de braise. Si vous lui plaisait, elle vous le fera savoir instantanément ! Sa façon de s’habiller, une véritable bcbg, mais sexy en toute circonstance. Le seul pantalon qu’elle possède c’est celui pour aller faire du sport. Toujours en jupe, stricte et droite pour la semaine, mais au dessus du genoux, évasées et volante le week-end journée, bien souvent en cuir et mi cuisse bodrum escort bayan pour ses sorties nocturne. En haut chemisier de rigueur, qu’ils soient blanc, bleu, noir, ils sont toujours légèrement transparent, laissant deviner ses dessous, quasiment constamment en dentelles fine, lingerie de qualité qu’elle fait faire sur mesure pour ses seins lourds, sa paye lui laisse ce privilège de pouvoir se faire plaisir sans compter. Dessous sa jupe, vous n’y trouverai rien, elle ne porte plus de culotte, ou autre string vulgaire depuis 6 ans maintenant, depuis qu’un de ses amants lui avait imposé lors de leurs rencontres de ne pas en avoir, elle y a pris goûts, elle se sent libre, et n’est jamais la dernière pour laisser entrevoir son sexe nu au détour d’une sortie de voiture ou d’un essayage de chaussure. La seule fois ou elle en porte, c’est quand elle va rendre visite à son père, l’idée qu’il puisse surprendre ça chez elle l’horrifie. Elle veux rester la petite fille modèle avec lui.Le long de ses jambes, des bas, tenus en permanence par des jarretelles. Elle aime les vrais bas, parfois elle met des dimup mais uniquement pour aller danser, enfin danser dans des boites normales, ce qui arrive pas plus d’une fois par ans. Elle aime la sensation de la soie, naturelle, elle aime glisser ses mains sur ses magnifique jambes pendants les longues réunion interminable, et s’imaginer que ce soit un homme qui le fasse, et surtout l’effet que ça lui procurerai. Elle sait aussi le plaisir qu’on les hommes, quand par inadvertance, le bout d’une attache se laisse apercevoir a la lisière de sa jupe. A ses pieds, si vous la voyez en talons, c’est qu’elle bosse, constamment perchée, la seule paire de chaussure plate qu’elle possède c’est une paire de basket pour le sport. Mais ce qu’elle préfère ces les bottes, à talons bien évidement, en cuir, véritable. Elle aime l’odeur du cuir, le côté bestial l’excite énormément. Elle sait que ça attire le regard envieux des hommes, et la jalousie de leurs femme. Elle aime être désirable à chaque instant. Rachel est avocate, pas une grande avocate du barreaux, pas de celle qui s’évertue à défendre assassins et autres pédophiles, non elle elle s’occupe du droit du travail. Toute la journée elle défend des employés licenciés injustement, des accidentés du travail non indemnisé, des branleurs qui comprennent pas pourquoi on les à mis à la porte… Enfin, elle aime pas ça.Elle aurait aimé être juge pour enfants, mais la vie fait qu’elle n’a pas pu aller jusqu’à la. Quand sa mère les a quitter elle, son père et sa petite sœur, elle a du bosser de suite, et a mis fin à ses études. Une frustration qu’elle a mal à mettre de côté. Ajouter à ça son père alcoolique notoire, mais qu’elle aime de tous son cœur, et sa petite sœur perdue, qui lui reproche de ne pas avoir était la pour la soutenir à la mort de leurs mères, alors qu’elle travailler sans relâche, des boulots parfois honteux, pour subvenir à ses besoins et à ceux de leur père…. Tout ça, il n’y a qu’un moment ou elle l’oublie. Un seul instant ou tout son esprit ne pense plus à rien sauf à ce qu’elle est en train de faire. Ce qu’elle est en train de faire, c’est prendre du plaisir, jouir, se faire baiser comme une salope, comme celles que l’on voit dans les films porno, celles qui sont attachée et qui se font ramoner dans tous les sens par des mecs au queues toutes plus grosses les unes que les autres. Elle aime le sexe pour ça. C’est son héroïne, son exutoire, la seule est unique façon d’oublier tous ses démons. Message :« coucou toi. Passe à la maison si tu veux, on mange une pizza avec marc. »La réponse de Barbara. Enfin, elle mais toujours 3 heures à répondre celle la. Son tél elle sais jamais ou elle l’a fourré, étonnant qu’elle lui réponde si vite.«  bof, je vais pas vous déranger si vous êtes en amoureux. »amoureux lol t’es folle ou quoi, le seul truc de bon avec lui c’est après le repas mdrLol mais justement, si tu veux un après le repas, peut il vaut mieux que je vous laisse tranquille. Non aller viens, y’a un moment qu’on c’est pas vu, et tu verra Marc c’est un grand timide, on va rigoler un peut avec lui, faut le décoincer;-)Bon ok alors, je viens depuis que tu m’en parle ça fera l’occasion de le connaître.Aller cool on t’attend.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir