Vacances au Cap d’Agde. (suite1)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Vacances au Cap d’Agde. (suite1)DEUXIEME JOURNEEMimi et moi avons tellement encouragés nos hommes, qu’ils sont repartis pour une nouvelle journée de vélo avec d’autres gars qu’ils ont rencontrés hier.Nous voilà de nouveau tranquille toutes les deux pour la journée. Nous repartons sur la plage au même emplacement qu’hier. Sans surprise, nous retrouvons Paul et Joël qui sont déjà installés.Il fait très chaud et nous partons directement dans l’eau. Comme la veille, nous chahutons tous les quatre. Nous subissons les caressent de nos deux amis qui nous pelotent indifféremment l’une et l’autre. Joël se colle même un moment dans mon dos et je sens son sexe tendu contre mes fesses. Une de ses mains vient entre mes cuisses et fouille ma chatte. A l’expression du visage de Mimi, je comprend que Paul doit également être en train de la doigter. Je saisis la bite de Joël d’une main. Il bande comme un taureau. Il a vraiment un sexe énorme. J’ai envie de lui. C’est pourtant Mimi qui demande la première si l’on peut aller dans un endroit isolé comme hier. Nous sortons tous les quatre de l’eau, Paul et Joël sont en érection, mais ne cherchent pas à les dissimuler, et nous traversons la plage comme si de rien n’était, non sans susciter des regards envieux auprès des autres hommes que nous croisons.Nous retrouvons le bosquet où Paul et moi étions hier. Je m’allonge sur le dos et Joël vient directement sur moi pour un 69 torride. Paul et Mimi en font de même, mais c’est Mimi qui se met dessus. Je sais qu’elle adore par dessus tout, pouvoir frotter sa vulve sur le visage d’un homme. Cela ne gène nullement Paul qui immédiatement se met à la lécher et la sucer goulument en poussant de petits gémissements de plaisir. Joël s’avère également être très doué avec sa langue et sa bouche. Il titille mon clitoris avec une telle dextérité que je suis envahie par le plaisir. Il enfonce sa bite tellement loin dans ma gorge que je peux à peine respirer Je ne peux pas échapper à une gorge profonde avec ce pénis géant.A côté de nous, Mimi connait déjà son premier orgasme toujours aussi « vocal ». Aussitôt elle vient chevaucher le sexe de Paul tout en lui tournant le dos. Elle prend appui sur les jambes de celui ci, lui offrant une magnifique vue sur son cul et son petit trou. Elle monte et descend le long de ce magnifique sexe tendu et gonflé. Ses seins bougent au rythme de ses vas et vient, tandis que Paul lui pétrit les fesses et lui titille l’anus.Joël pince mon clitoris entre ses lèvres et a maintenant un doigt enfoncé dans ma chatte. Son pieu martèle toujours le fond de ma gorge. Je jouis d’un orgasme extraordinairement puissant, mais aucun son ne peut sortir de ma gorge envahie par ce chibre colossal.Joël se redresse, et vient s’assoir sur mon ventre, sa bite entre mes seins. Il se branle ainsi un moment, me pétrissant les seins et me pinçant les tétons. Après quelques minutes, il se dégage pour venir entre mes cuisses, pose mes jambes de chaque côté de son cou sur ses épaules, frotte son gland contre ma vulve détrempée, et me pénètre d’un coup. Son pieu me défonce la chatte et vient percuter le fond de mon vagin brutalement. Joël se met en appui sur ses bras et me lime de toute la longueur de son arbre sans ménagement. Mes gros seins rebondissent sous la vigueur de ses coups de boutoir. Un orgasme m’envahit de nouveau et cette fois je ne peux m’empêcher de crier.Mimi et Paul ont changé de position, et il la pénètre en levrette. Lui aussi baise furieusement mon amie qui hurle de plaisir de manière continue. Nos cris de chiennes en chaleur ont été entendu, et j’aperçois deux hommes qui nous observent tout en se masturbant. Eux aussi sont entièrement nus et se tiennent à quelques mètres à peine de nous. Je les regarde pendant que Joël me besogne sans relâche. Je vois Mimi qui fait un signe dans leur direction et le plus jeune des deux sans se faire prier se rapproche de Mimi, s’agenouille devant son visage hatay escort et lui fourre sa bite dans la bouche. Je n’en crois pas mes yeux. Mimi se faisant ramoner vigoureusement par derrière offre une fellation à un voyeur inconnu. Celui ci ne tient pas longtemps et éjacule dans la bouche de Mimi, qui se prend en même temps la décharge de Paul qui lui éjacule dans sa chatte. Le deuxième voyeur s’approche à son tour, saisit Mimi par le menton et se masturbe jusqu’à jouir sur son visage. Elle prend une giclée dans les yeux et une autre dans les cheveux. Mimi le termine en le suçant et récolte les dernières gouttes dans sa bouche gourmande.Pendant ce temps, Joël qui n’a cessé de me besogner est sur le point de jouir. Son sexe grossit encore avant de lâcher une quantité de foutre impressionnante dans ma grotte. Il se retire et approche sa bite de ma bouche pour que je le nettoie. Sa queue a le bon gout de son sperme et de ma chatte. Je le suce comme une gourmandise géante. Les deux voyeurs sont partis et nous nous dirigeons vers la plage afin de nous rafraîchir dans l’eau. Lorsque nous sortons de l’eau, il est déjà 17H. Nous nous séchons et nous regagnons notre logement. Nos maris sont déjà là.« Ben vous étiez passées où? » demande Nicolas « mais à la plage … » lui répond Mimi«  on ne vous a pas vu » reprend mon mari« on s’est un peu écartée vers la droite parce qu’il y a trop de monde sur la plage du camping »« vous êtes allées vers les nudistes ? »« ben … oui c’est çà … »« regarde moi ces coquines … elles sont allées s’exhiber sans nous !!! » fait mon mari« Montrez nous votre bronzage » reprend Nico? »Joignant le geste à la parole, Nico soulève la petite robe de plage légère de sa femme largement au dessus de ses fesses, exposant son cul sans trace de maillot à notre regard. Eric se tourne alors vers moi et déboutonne ma robe, exposant mes seins et ma chatte aux yeux de Nico. « Mais c’est vrai qu’elles n’ont aucune marque de maillot !!! » remarque Nico.« Espèces de petites cochonnes, cela vous plait de vous faire mater en notre absence? » renchérit mon mari.« Cela mérite une punition immédiate … ».« Absolument !!! »Eric passe derrière moi, fait tomber ma robe et colle son sexe contre mon cul, me pelotant devant nos amis en m’attirant contre lui. Nico en fait de même avec la robe de Mylène, et assoit sa femme sur la table et prend place entre ses cuisses. Eric me contraint à me pencher en avant en prenant appui sur la table et me prend en levrette. Il est bien excité et sa bite me ramone sans ménagement. « Alors … vous vous êtes fait draguées?« Euh …oui … on peut dire çà. »« Et les mecs étaient à poils eux aussi? »« Ben … évidement … »Nico lui aussi a pénétré mon amie et fait de lents et profonds va et vient dans sa chatte.« Et … ils bandaient? »« Huumm … plutôt oui … »« Ils étaient bien montés? »« Comme des taureaux !!!Eric, excité par nos propos provocateurs est le premier à jouir. Un flot de sperme chaud me remplit le vagin. Lorsqu’il se retire, le trop plein s’écoule sur mes cuisses et quelques gouttes tombent sur le sol. Nico sentant l’orgasme monter en lui, accélère ses coups de reins et éjacule à son tour dans sa femme.TROISIEME JOURNEENous retrouvons Paul et Joël comme la veille, déjà installés sur leurs serviettes. Nous sommes toutes les deux terriblement excitées. Nous ne prenons même pas le temps de nous allonger sur le sable et partons directement à notre bosquet « favori ». En fait Mimi et moi avons déjà échafaudé un « plan ». Nous étalons nos serviettes, et je m’allonge sur le dos. Mimi viens sur moi et prend place pour un 69 lesbien sous les yeux ébahis de nos deux amis. Nous commençons à nous lécher et nous caresser et Mimi leur lance :« Ben alors on ne vous fait plus envie? ….. Vous allez rester là à nous regarder tout l’après-midi !!! »Ils ne se font pas prier. Joël s’approche de mon visage, s’agenouille comme pour prendre Mimi en levrette. Je lèche la vulve escort hatay de Mimi qui est toute humide et Joël approche son sexe. Je peux en même temps déguster la cyprine de mon amie et donner des coups de langue sur ce beau pénis qui commence à prendre forme. J’alterne les coups de langues entre la chatte baveuse de mon amie et la bite de Joël qui grossit rapidement.De son côté, Mimi en fait autant avec ma chatte. Elle me lèche et me suce le clitoris. Paul enfonce plusieurs doigts entre mes lèvres intimes. Ma vulve ruisselle et le plaisir me gagne déjà. Joël est au maximum de son érection. Il pénètre Mimi en levrette et je ne peux plus profiter de sa chatte. Je dois me contenter de lui sucer les couilles qui me tombent sur le visage, et de boire le jus s’écoulant de la chatte de Mimi. Joël va et vient sur toute la longueur de son arbre au fond de la grotte de mon amie.Paul me soulève le bassin. Je sens son gros chibre qui me pénètre et Mimi continue de me caresser le clito. Un orgasme m’envahit totalement et m’arrache un cri de plaisir a****l. Cela a pour effet d’exciter encore plus nos deux complices. Joël accélère la cadence de ses coup de reins, ses couilles frottent sur mon visage, je ne peux plus les prendre dans ma bouche. Paul lui aussi me lime sans ménagement et son pénis explose le fond de mon vagin. Mimi jouit toujours aussi bruyamment sous les coups de boutoirs de Joël, qui lui même se vide en elle. Paul continue de me besogner vigoureusement. Joël se retire et me fourre sa bite dans la bouche. Je lèche son sperme, sa bite à le bon goût de la chatte de ma copine. Il se relève et change de place. Paul qui n’a pas joui en moi prend la place de son copain et pénètre Mimi d’un seul coup, chassant tout le sperme de Joël contenu dans sa chatte sur ma bouche. J’ai le visage recouvert d’un doux mélange de cyprine et de sperme. J’en ai plein la bouche, je le sens couler sur mes joues et dans le cou. Paul baise furieusement Mimi, donne de grand coups de reins en poussant des cris de bête en rut, défonce la chatte de mon amie qui gémit sans discontinuer. Je ne peux pas voir ce qui se passe de l’autre côté bien sûr, mais je devine qu’elle doit sucer Joël qui me doigte en attendant d’avoir repris assez de vigueur pour me prendre à son tour. Très vite, je sens l’énorme bite de Joël s’enfoncer en moi et commencer son ramonage viril. Mimi me caresse toujours le clitoris. Paul baise de plus en plus vite et de plus en plus fort ma copine et finit par jouir en elle. Il se retire très vite, et je reçois le flot de sperme sur le visage. Celui ci coule jusque dans mes yeux. Je n’y vois plus rien maintenant, et Paul m’enfonce sa bite dans la bouche pour que je le termine en le suçant. Je reçoit même l’ultime jet de son plaisir que j’avale sans difficulté.Joël va et vient toujours en moi en me pétrissant les seins. Son sexe atomise mon vagin, un nouvel orgasme me traverse alors que je suce toujours le chibre de Paul. Joël finit par jouir en moi, je sens son liquide chaud qui inonde mon écrin.Nous sommes tous les quatre en sueur. Je m’essuie les yeux et la figure couverts du sperme de nos deux partenaires. Nous nous levons et repartons en direction de la plage pour nous baigner. Nous avançons dans l’eau jusqu’à la taille, à l’écart des autres baigneurs. Paul et Joël s’agenouillent dans l’eau et nous attirent contre eux. Nous venons nous positionner à califourchon sur eux, Mylène sur les genoux de Joël et moi sur ceux de Paul. Je passe mes bras autour de son cou et nous nous embrassons fougueusement. Paul me caresse le dos, les fesses. Ses doigts jouent avec mon anus, le titillent et forcent mon oeillet. Il enfonce deux doigts dans mon fondement aussi loin qu’il le peut et doigte mon cul. Mes tétons durcissent sous l’action combinée de la fraicheur de l’eau et des doigts de Paul qui me pince les tétons et me pétrit les seins. Je me redresse un peu et Paul prend un sein en bouche qu’il tète hatay escort bayan goulument tout en me pétrissant l’autre . Son pénis est de nouveau gonflé et tendu. Je m’empale sur lui et commence à onduler du bassin sur son pieu tandis qu’il continue à me bouffer les seins sans cesser de me doigter l’anus.De leur côté, Mimi et Joël ne sont pas en reste. Elle monte et descend le long de l’arbre de son amant. Ses seins bougent en rythme et viennent taper la surface de l’eau chaque fois qu’elle s’abaisse sur la bite. Nous jouissons tous les quatre presque simultanément sans nous soucier des baigneurs qui nous observent. Nous revenons à nos serviettes.« on se retrouve demain? » lance Joël.«  Oui si nos maris repartent faire leur sortie en vélo !!! » répond Mimi.« Je crains qu’ils n’aient envie de passer un peu de temps avec nous ….. »«  surtout que nous leur avons dit hier que nous avions rencontré deux apollons … «  rajoute Mimi malicieuse.« Vous leur avez dit pour nous ? » s’inquiète Paul.« Seulement que l’on avait été draguées par deux beaux mecs super bien montés … On a juste omis de leur donner tous les détails !!! »« pour l’instant !!! » rajoute Mimi en éclatant de rire.Nous prenons congé de nos complices afin d’être rentrées avant nos maris. Arrivées au bungalow, nous prenons une bonne douche et nous habillons « légèrement » pour accueillir nos hommes, une petite robe légère pour Mylène sans rien dessous, et un bikini qui met ma poitrine très en valeur pour moi.Nos maris arrivent peu de temps après , prennent leur douche et nous rejoignent sur la terrasse une bière à la main. Nous sommes confortablement installés et sirotons tranquillement notre apéro, nos maris racontant leurs mésaventures cyclistes. Après les bières, les hommes sortent le whisky, Mimi et moi préférons nous ouvrir une bouteille de rosé. Les hommes sont bien éméchés, et Nicolas finit par demander comment s’est passé notre journée.« alors l’eau était bonne? »« oui excellente … comme hier. » répondis-je« vous avez fait de nouvelles rencontres aujourd’hui? »« Non pas de nouvelles … »« … seulement les mêmes qu’hier » complète Mimi avec un regard coquin en se passant la langue sur les lèvres.Les hommes restent un instant bouche bée. Eric reprend :« Ah …. Et alors ? »« Et bien … ils nous ont montrés où conduisent les chemins qui partent de la plage !!! » lache Mylène avec tout l’aplomb que je lui connais et son sourire malicieux.Devant l’air incrédule de nos maris, Mimi continue.« oui vous savez, tous ces chemins de sables qui partent de la plage et s’enfoncent dans ce terrain vague entre notre camping et le camp naturiste, et bien il y a plein de bosquets d’arbres et … de coins tranquilles !!! »Ils ne disent mots, mais je sens une pointe d’excitation dans les yeux de nos maris. Je laisse parler mon amie, bien plus à l’aise que moi dans ce genre de situation.« Et ils vous ont amené dans un de ces coins … tranquille ? » demande Eric« Oui … on a marché un peu, et on trouvé un coin à l’écart où nous étions seuls. »« Regarde moi ces petites dévergondées qui vont se faire sauter dans la nature lorsque nous avons le dos tourné !!! lance Nico« Et … ce sont de bons coups ? » rajoute Eric« Pour moi … Waaoow …. ils sont … huumm … excellents !!! » lache Mimi, qui en se tournant vers moi rajoute : « Et pour toi ? »Euh … oui oui … très bien !!! » Je suis rouge écarlate gênée par l’aveux si spontané de ma débauche.« Tu as bien dit : ILS SONT excellentS … Vous les avez « essayés » tous les deux? » demande Eric en me regardant.« Ben … oui … tous les deux !!! » lui répond Mimi« Toi aussi ? » rajoute t il toujours en me dévisageant.- « Hé oui, moi aussi … tu vois je ne suis peut être pas aussi coincée que tu le crois ». Je rétorque cela sans l’ombre d’une hésitation dans la voix, ce qui laisse nos hommes encore plus surpris. Mylène rompt le silence en leur lançant une nouvelle provocation :« Mais si vous voulez vous rendre compte par vous même, demain, vous n’avez cas nous suivre au lieu de partir en vélo !!! » conclut Mimi provocatrice.Nos deux hommes reste silencieux un instant, se regardent et d’un commun accord, acceptent la proposition.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir